En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies pour la création de statistique. J'accepte

Pièces déconseillées pour les détecteurs d’incendie

Publié le 03/12/2015

Où ne pas installer de détecteur de fumée de sa maison ?

Vous souhaitez vous protéger des incendies et sécuriser votre maison comme il faut ? 

Sachez qu’il n’est pas utile d’installer des détecteurs de fumée dans toutes les pièces. Certaines pièces sont mêmes fortement déconseillées.

Principal objectif : éviter les fausses alertes pour gagner en efficacité !

Pour éviter les fausses alertes, il est déconseillé d’installer les détecteurs de fumée dans les pièces pouvant produire de la fumée ou de la vapeur. Les pièces problématiques sont la cuisine, la proximité de la cheminée ou du poêle, à la salle de bain et le garage.

La cuisine est une pièce dans laquelle les vapeurs de cuisson risquent de constamment déclencher l’alarme du détecteur de fumée, alors qu’il n’y aura pas de réel danger. Pour éviter ces alarmes intempestives, vous pouvez par contre installer un détecteur de fumée dans un couloir ou une pièce attenante à la cuisine.

La salle de bain est, elle aussi, une pièce à éviter. La vapeur émise par la douche et le bain vont immanquablement déclencher l’alarme de votre détecteur de fumée alors qu’aucun danger n’est présent.

Le garage est lui-aussi un lieu propice à déclencher une alarme incendie à cause des gaz d’échappement émis par votre voiture ou votre moto. Là également, il est plus judicieux d’installer un détecteur de fumée à proximité. Cependant, si votre garage ne sert pas à stationner de véhicule et que vous y avez par contre votre tableau électrique, alors là, oui il devient pertinent d’y installer un détecteur incendie.

 

Nous recommandons donc d’installer un détecteur de chaleur plutôt qu’un détecteur de fumée dans : 

  • la cuisine 
  • le garage
  • la salle de bain

 

Il est également déconseillé d’installer des détecteurs de fumée dans les pièces dont la température est inférieure à 4 degrés ou supérieure à 40 degrés.

Evitez aussi les pièces trop poussiéreuses, les particules de poussière peuvent altérer les détecteurs, engendrer des défaillances du fonctionnement, et provoquer de fausses alarmes.

Installez donc des détecteurs à proximité de ces pièces et non pas à l’intérieur.

 

Rappel utile 

Un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) doit idéalement être fixé au plafond à une distance d'au moins 60 cm du mur pour éviter "l'angle mort".

A défaut, si vous devez fixer le détecteur au mur, veiller à respecter une distance d'au moins 30 cm par rapport au plafond.

Pour plus d'informations consultez notre article comment bien installer un détecteur de fumée.

 

Où installer les détecteurs d’incendie ?